bulle aouamri.png

Vincenzo dit « Vincent » Pompetti, est un artiste italien né en Belgique à Liège, originaire de Pineto et Atri, dans la région des Abruzzes.

Vincenzo fait ces études à l’institut St Luc des Beaux-Art, diplômé en 1998 de la section bande dessinée, 2 ans plus tard il publie sa première bande dessinée en tant qu’auteur complet chez Glénat (Planète Divine), puis entame une collaboration avec le scénariste et spécialiste du graffiti Tarek (Paris tonkar).

Depuis son installation en Bretagne en 2007, il se consacre aussi à la peinture à l’huile sur toile et l’illustration. Ainsi, plusieurs de ses œuvres ont déjà été exposée à Saint-Malo (Quai des bulles en 2008), à Liège, Paris et Brest en 2009, à la galerie Napoléon à Paris, ou à Montréal à la galerie 203 et au théâtre Burlesque, ainsi qu’en Suisse (Starkart à Zürich), et réalise plusieurs affiches de salons de bande dessinées (Creil, Moulins, Bourges, St-Gilles,…).

En 2012 commence une adaptation en diptyque de La guerre des Gaules d’après le texte de Jules César, premier tome paru en avril, et qui se termine avec le deuxième tome en 2014, avec une exposition nationale au « Tumulte Gaulois » à Clermont-Ferrand, et d’autres sites historiques comme Bavay ou Serres Chevalier, et récemment au musée archéologique de Saint-Romain-en-Gal près de Lyon . La Guerre des Gaules est exposée avec de nombreuses planches au salon de Paris SoBD fin novembre 2014. Le Malouin, toujours aux éditions Tartamudo, sort entre les deux les tomes et plonge les lecteurs dans l’univers des corsaires et des pirates.

Ses dernières publications en tant qu’auteur complet sont la sortie de deux romans graphiques (juin 2015 et juin 2017), « Les Anciens Astronautes » et « Constellation », qui développent un univers de science-fiction / fantasy. Dans le même domaine, il travaille pour les éditions Mnémos pour la réédition du jeu de rôle « Nephilim ». En 2018 paraît « Pineto Dolce Vita », un livre d’illustration en hommage à son village d’origine dans les Abruzzes, aux couleurs lumineuses de l’Adriatique et du charme intemporel de la région.
Il en résulte plusieurs séries significatives comme Sir Arthur Benton second cycle, primée au salon du livre de Creil et d’Ajaccio. ou récemment La Guerre des Gaules, ainsi qu’un récit de pirates (Le Malouin). Tout deux s’investissent dans une maison d’édition indépendante, Tartamudo, avec José Jover, et créent une association d’artistes (Pegasus). Vincent collabore au magazine d’art urbain Paris tonkar, et parallèlement, développe une carrière de peintre et illustrateur, en exposant en Suisse (Starkart), Canada (Galerie 203) , en Italie et en France principalement ;