Rechercher

JONATHAN TOME 17 SUR LA PISTE DE YESHE

Comme pour toutes bd dont le temps s’écoule entre le premier et le dernier album,

Certains auteurs ont la nécessité et l’exigence de boucler leur série, soit qu’ils arrêtent de dessiner, soit qu’ils passent à autre chose.


Ce fut le cas pour Valerian, Buddy Longway, Ian mac Donald et tant d’autres où le héros meurt, se fige dans une éternelle jeunesse, ou rentre au bercail pour remiser ses bottes d’aventurier et retrouver son auteur.


A chaque fois, c’est une longue saga qui nous a tenu en haleine pendant plusieurs décennies, et a marqué pour beaucoup d’entre nous toute une période de notre vie.

Quand l’épopée s’achève, c’est toute une époque qui disparait, et encore un petit fragment de notre vieux monde qui s’évapore face aux nouveaux qui s’étendent inexorablement. Avec ses témoins de notre Histoire qui cessent d’exister, on se rend compte du temps qui a déjà passé sans qu’on s’en aperçoive, et de ces nouveaux univers actuels ou l’on deviens peu à peu, imperceptiblement …………. de plus en plus étrangers.


Je vous recommande donc se suivre une dernière fois les traces de la moto de ce flâneur mystique qui depuis les cimes de l’Himalaya jusqu'à celle des Alpes suisses,, vient conclure son histoire et retrouver cet amis qui avait perdu sa trace quelque part au Tibet, cet auteur qui l’avait fait renaitre pour poursuivre ce voyage interrompu et cette amitiés .


Souviens toi, Jonathan


Et pour nous consoler, il nous reste aussi a réécouter tous ces morceaux de musique que Cosey nous invitait à écouter pendant la lecture des albums de Jonathan.

J’ai envie d’y rajouter ‘’ the end ‘’ des doors.


Frédéric



2 vues0 commentaire