bulle aouamri.png

Mohamed Aouamri

Mohamed est né le 24 Mars 1957, en Algérie, dans un petit village, au pied d’une montagne et aux abords d’un oued tumultueux, appelé “Kef n’sir”, autrement dit “la montagne de l’aigle” (non, on est pas en territoire Comanche, mais bel et bien au Magreb)… !

Enfant solitaire,il confectionnait toutes sortes de personnages et d’animaux en argile qu’il allait chercher du haut de ses cinq/six ans au bord de la rivière, en contre-bas de la maison, pas loin de la grande prairie où paissaient chèvres, moutons, vaches, dromadaires, ânes, chevaux et j’en passe..! A 7 ans, une fois arrivé en France, vint l’ère du papier (après celle de l’argile, évoquée plus haut) et là, ik s'est mis à reproduire des animaux qu'il allait piocher dans les manuels scolaires et mieux encore, dans toutes ces petites BD souples, empruntées au grand frère et qu’on appelait “Fumetti”...Ah, oui, j’oubliais la fameuse encyclopédie “Bordas” richement illustrée et surtout l’influence “monstre” de certains films comme la planète des singes, le King Kong de 1932 ou encore certains films de la Hammer des années soixante-dix.

A l’adolescence, Mohamed place la barre un peu plus haut en prenant comme modèles, des couvertures de Tarzan , toujours en édition souple, mais aussi de Rahan qui paraissait dans le “Pifgadget” de l’époque qu'il allait acheter avec jubilation, chaque Mercredi avec une pièce de cinq francs en poche... Pour faire court, après être sorti d’une orientation scolaire  (comptable mécanographe,), il est rentré à l’école des Beaux-Arts, l (Probatoire: 2 ans à Douai et Post-probatoire: 3 ans à Reims)...grand période de liberté, d’insouciance et de créativité. Ou il a pu s’ouvrir à d’autres manières de concevoir le dessin.

1981 à 90 furent les années d’illustrations publicitaires, BD dydactiques, animations d’ateliers BD, portraits/caricatures soirées champenoises, etc... Vinrent ensuite une série de 3 albums BD (Sylve) chez Vaisseau d’Argent et une série de 4 albums (Mortepierre) chez Soleil Editions, avec Brice Tarvel au scénario, + moule plaquettes illustrées et autres BD préventives qu’on me commandais de manière régulière (OMS, CPAM, Ireps, etc...) En 2004, il a la lourde tâche de succéder à Lidwine pour dessiner le tome 6 de la Quête de l’Oiseau temps ( tome 2 de l’Avant Quête...) sorti fin 2007. Depuis, se sont enchaînés: “L’encyclopédie de la Féérie” sur des textes de Pierre Dubois et une série de 3 albums intitulés “Saga Valta” avec Jean Dufaux, au scénario et un  dytique intitulé “Zibeline” scénarisé par Régis Hautière.